Caractéristiques des moules

Les moules et tracés proposés sur ce site sont issus de cette liste de moules célèbres qui ont fait l’histoire de la lutherie du violon. Toutefois, si vous pensez à d’autres modèles qui mériteraient d’y figurer, n’hésitez pas à me le faire savoir en utilisant le formulaire de contact, je ferai mon possible pour la compléter.

Nom du mouleSignificationCatégorieCommentairesDate de 1ère utilisationPériode picDate de dernière utilisationInstruments correspondantsLongueur de caisse typique (1)Longueur de moule typique (2)Largeur du haut
(moule)
Largeur du centre
(moule)
Largeur du bas
(moule)
Andrea Guarneri
Conte Vitale 1676N/AN/AUne forme d‘alto populaire, très élégant et de taille moyenne. On y retrouve le style d’Andrea Guarneri, fortement influencé par Amati.N/AN/AN/AConte Vitale 1676415406.5187.4129.4233.4
Antonio Stradivari
P(B) (MS6)«Prima» ou «Piccola»Grand PatternLe premier moule Grand Pattern de Stradivari, qui montre un détachement progressif du tracé d’Amati. Ce moule est terriblement usé et a été remplacé par le P (MS44) légèrement plus long.1667St Vallier 1699
Voicu 1702
353346161.2101.6199
S (MS2)«Seconda»Petit PatternSimilaire au small Pattern d’Amati16681677-901729Tullaye 1669
Q (MS16)«Quarta»SmallLe plus petit des violons entiers de Tradivari. De nos jours on lui attribuerait une taille 7/8.16831683Cipriani Potter 1683
PG (MS21)«Prima Grande»Grand PatternDimensions identiques au P (MS44) mais avec des formes plus carrées qui augmentent la surface de la table et du fond dans toutes les zones. Totalement représentatif du style de Stradivari, on y trouve toutes les évolutions qu’il a apportées à l’ordonnance du tracé.16831714-241729Viotti 1709 (ex Bruce)
Baron Knoop 1715
Messiah 1716
354.9347.9161.2102.4200.2
P (MS44)Remplacement du moule P(B)Probablement le plus utilisé des moules de Stradivari, parfaitement représentatif de la période dorée. Des formes assez rondes et sages inspirées d’Amati, un peu plus carrées mais moins extrêmes que celles du PG (MS21) ou du G (MS49) de la même période.16831699-17281734Betts 1704
Titian 1715
Cessole 1716
354.9347.9161.3102200.2
B (MS33)Long PatternForme expérimentale assez inhabituelle, représentative des «Longuets» largement produits dans les années 1690. Adaptée aux grands gabarits en raison de sa longueur importante.16921692-991724Goetz 1695
SL (MS28)Seconda LungaPetit PatternCe moule est en quelques sortes la synthèse entre le «petit Pattern» S et le «Longuet» B. Il adopte la forme étroite et harmonieuse du longuet mais avec une longueur assez standard adaptée aux violonistes de gabarit moyen. Ses formes arrondies et très progressives ainsi que les astuces et proportions de son ordonnance lui confèrent une élégance indéniable.16941694-981698Fetzer 1694356.2349.2154.499.2194
S (MS39)Remplacement du moule SPetit PatternSimilaire au moule S (MS2) qu’il remplace, mais sensiblement plus large en haut et au centre. Des proportions qui rappellent «Del Gesu» mais un peu plus gros.Viotti 1704
G (MS49)GrandeGrand PatternLe plus grand des «Grand Patterns» de la période dorée. Son ordonnance reprend les améliorations du PG mais avec une partie basse particulièrement imposante. Adapté aux grands gabarits.17081708-211729Havemeyer-Lyall 1708
Soil 1714
Cremonese 1715
Colossus 1716
357351161.7103.3201
MB (MS1)«Modello Buono»SmallTrès similaire au moule B (MS33) mais avec une partie basse plus courte et plus étroite que le B(MS38). Pourrait provenir d’Amati.17191719Monasterio 1719
B (MS38)Petit PatternVersion raccourcie du B (MS33).17251725Smith, Barrett, Fuchs 1728
T (MS11)TerzaSmallDimensions et proportions similaires au Small Pattern d’Andrea Amati.Aranyi 1667
MS 55AltoUne forme d’alto particulièrement largeMahler 1672410.4402186.6124241
MS 205AltoLa forme d’alto la plus populaire chez StradPaganini1731
Archinto 1696*
410.4402177118233
Forme BVioloncelleProbablement la forme de violoncelle la plus répandue. Imitée et copiée avec plus ou moins de pertinence. La forme que je vous propose est une synthèse des 8 instruments identifiés. Je me suis attaché à minimiser le diapason (souvent problématique sur ce modèle) et la longueur de caisse tout en gardant des largeurs généreuses et le vrai caractère de la forma B.Baron Rothschild, Gore-Booth 1710
Mara 1711
Duport 1711
Davidov 1712
Bass of Spain, Adam 1713
Batta 1714
Amaryllis, Fleming 1717
Bonamy Dobrée, Suggia 1717
756.5746.5334222429
Guarneri Del Gesu
Plowden 1735N/AN/ASans doute l’un des plus beaux intruments de Del Gesu, parfaitement représentatif de sa période médiane. D’un aspect robuste, harmonieux et équilibré, il incarne parfaitement le style si particulier qui a fait la réputation de ce grand maître crémonais avec une partie centrale très large, des coins courts et des C très arrondis. Del Gesu était connu pour fabriquer des instruments très asymétriques et le Plowden n’y fait pas exception.N/AN/AN/APlowden 1735350.25344158.4104198.5
Lord Wilton 1742N/AN/AAssez similaire au Plowden mais avec des dimensions légèrement plus généreuses. Il est reconnu comme l’un des violons les plus puissants de Del Gesu, avec un son très homogène tout le long de la tessiture.N/AN/AN/ALord Wilton 1742352345.6161.6105.6199.6
Domenico Montagnana
Sleeping beauty 1739N/AN/ALe sleeping beauty est l’un des modèles le plus reproduit de Montagnana et offre une alternative intéressante à la forme B de Stradivari avec sa longueur réduite mais des largeurs plus généreuses.N/AN/AN/ASleeping Beauty 1739743733350249434.7

Notes

(1)

En principe, on calcule la longueur de caisse en ajoutant à la longueur du moule :

– 2 x l’épaisseur d’éclisse, soit entre 2 x 1 et 2 x 1.3 mm

– 2 x le porte-à-faux de la table ou du fond, soit entre 2 x 2.2 et 2 x 2.5 mm

Typiquement : longueur de caisse = longueur de moule + 7 mm

La valeur indiquée dans cette colonne donne donc une estimation rapide de la taille de violon correspondante, mais il est important de garder en tête que cette longueur n’est pas gravée dans le marbre car elle dépend d’autres étapes de la construction. (voir note 2).

(2)

La longueur de moule indiquée comprend les tasseaux du haut et du bas lorsqu’ils sont taillés selon un profil qui suit  parfaitement l’ordonnance du tracé. A partir de là, il est possible de faire varier sensiblement la longueur et la forme finale du violon. Notamment, il semblerait que Guarneri Del Gesu abusait de la technique qui consiste à tailler les tasseaux différemment d’un violon à un autre, ou encore à rembourrer certaines zones du moule. Si l’on ajoute à cela la possibilité de déformer la couronne d’éclisses avant de tracer les contours du fond et de la table, et celle de faire varier le porte-à-faux du bord, on comprend la grande variété de formes et de dimensions qui caractérisait ses instruments, alors qu’il n’aurait utilisé que 2 ou 3 moules. Pour cette raison, le travail de Del Gesu n’est pas classifié par type de moule mais par instrument.